Notre mission

Notre mission, celle de témoigner de la tendresse de notre Père du Ciel pour chacun de ses enfants, trouve d'innombrables lieux pour s'exercer, et s'adapte aux besoins des personnes que nous rencontrons, selon les milieux où nous sommes envoyées.

Quelques exemples partagés ci-dessous peuvent en donner une idée; Vous en trouvez d'autres dans les pages de nos lieux de présence.

« Tu es à mon côté »

Ces enfants qui n’ont qu’aujourd’hui à vivre. Pas de demain, pas de future.....

Ils trouvent de temps à autre des personnes qui leur redonnent espérance. Ce fut ainsi durant le camp organisé par les jeunes de la Sainte Famille pour des enfants de la rue, au Liban.

 

Témoignage

 

“Dieu n’est pas indifférent au monde …" Campagne de Carême pour soutenir des réfugiés d'Irak au Liban

Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance » 1 Cor 12,26-Extrait du Message du Pape François.

   C’est le point de départ de notre réflexion dans le cadre de la catéchèse des classes de 4ème dont le thème d’année est la mission du chrétien.

La situation actuelle des chrétiens persécutés notamment en Irak nous offre un terrain favorable pour « lutter contre l’indifférence ».

Rony parle aux jeunes des chrétiens d'Irak

Les élèves écoutent le témoignage de Rony

Après avoir fait connaissance avec frère Rony (séminariste irakien de l’Eglise syriaque expulsé de Mossoul avec toutes les familles de sa communauté, et de deux jeunes libanais, Anthony et Gaëlle qui ont vécu une dizaine de jours dans les camps, parmi ces familles déplacées. Il a été demandé aux élèves de rédiger un message, adressé aux cycles complémentaire, secondaire, et aux enseignants, afin de les sensibiliser au drame vécu par nos frères chrétiens d’Irak et de faire appel à leur générosité pour leur venir en aide afin de les encourager à rester sur place. ...

(Pour lire tout l'article, cliquez ici)

 

Accueillir - partager la joie - favoriser la vie

FiancésDans une de nos Communautés, au Liban, l'accueil prend le visage de la fête en cette fin d'année 2014.

Le samedi 15 novembre 2014 :    Fiançailles

Dans la famille Syrienne accueillie dans les locaux de la Sainte Famille, Célébration des fiançailles de Violette et de Georges dans notre Chapelle. Violette est une jeune syrienne accueillie avec sa famille dans notre Communauté depuis bientôt trois ans. Georges est d’origine irakienne, ...Deguisé pour la Ste Barbe

Le 3 décembre 2014 :     C’est la fête de la Sainte Barbe.

En soirée, la Communauté vit un moment de fête à l’occasion de la « Sainte barbe ». Les portes sont ouvertes pour accueillir quelques familles avec des enfants dont les Mamans travaillent au Centre hospitalier avec Sœur Bernadette...

Le 19 décembre 2014 :        C’est la fête de Noël. 

Une des Communautés de « Foi et Lumière », demande un local pour fêter Noël. Des bienfaiteurs leur offrent le sapin, la décoration, des cadeaux et le repas. Le tout accompagné d’une qualité d’animation adaptée à leur état. Nous étions heureux de pouvoir leur offrir l’espace nécessaire

Lisons l'article en entier

 

« Quelles raisons motivent une Communauté religieuse à envoyer une de ses membres à l’autre bout du monde, au service des plus pauvres » ? 

Voici la question telle qu’elle m’a été posée.Missionnaires de San Carlos, en route vers la Montagne

Je commencerai par un témoignage :

« Si vous n’étiez pas venues vers nous, que serions-nous aujourd’hui ? »

Ces mots adressés à mes  Sœurs  par une jeune de 22 ans qui s’exprimait au nom de  la quinzaine de  camarades réunies autour d’elle, et que j’ai moi-même entendus en avril dernier dans notre Communauté de Manille, m’ont beaucoup touchée et interpellée.

Cette jeune issue... (Lire la totalité)

 

LA FEMME DU JOUR

Brigitte Domergue veut marcher pour les enfants

La Flagnacoise Brigitte Domergue est en mission aux Philippines

depuis mai 2011

Solidarité. En poste aux Philippines depuis bientôt trois ans, cette religieuse de la Sainte Famille est en vacances dans sa famille à Flagnac jusqu'à mi-mars. Elle en profite pour organiser aujourd'hui une action afin de recueillir des fonds pour venir en aide aux enfants de son île.

(lire la suite...)

 

Ouverture et collaboration avec les migrants

Animation de l'après midi

"Tisser avec eux des liens fraternels d'égalité, leur donner les moyens de s'intégrer."                       (Orientations du Chapitre Général 2011).

Cet appel de notre Chapitre trouve écho et réalisation dans nos Communautés et nos Provinces. A Villefranche de Rouergue, la journée du migrant a rassemblé des personnes d'origines, de religions et d'âges différents, pour la célébration et le repas festif qui a suivi. La Sainte Famille a été souvent nommée dans les témoignages, et les soeurs étaient très présentes dans l'organisation et le vécu de cette journée. 

(Lire l'article)

 

Texte de référence pour l'Education à la SF

La Pédagogie de Ste Emilie à la base de la mission éducative de la Sainte Famille

Présentation de la Pédagogie d'Emilie, par Sr Marie Chantal Lafon, pour la journée des Animateurs en Pastorale scolaire des écoles Ste Famille en France, le 21 novembre 2012 à la Maison Mère.


Le principe premier de l’éducation pour Emilie c’est l’Amour, rien ne vaut à ses yeux qui ne s’inspire de l’Amour et ne tourne à aimer...

La douceur, la persuasion, la fermeté intelligente viendront à bout de ses défauts d’enfant tels la bouderie, la susceptibilité. Cette conduite va donc inspirer Emilie.

Elle va révéler très vite des qualités pédagogiques exceptionnelles : elle communique avec passion, elle convainc, elle entraîne.

« On trouvait que je parlais avec aisance et facilité et que j’avais le talent de persuader »

Il est vrai qu’Emilie enseigne avec tout son être, livrant ce qui la fait vivre en profondeur : l’amour de son Dieu.

C’est une passionnée qui va mettre au service des autres toute la richesse de ses dons.

(Lire l'exposé en entier)

 

110 ans de présence au Brésil (29 mai 1902-2012)                                      

Témoignage de Soeur Marie-Thérèse CANCE : 60 ans de vie au Brésil (22 octobre 1952-2012)

Quelqu'un m' a dit, un jour :

"La meilleure manière de remercier, c'est de dire aux autres les bienfaits reçus, comme le fait un enfant à qui le père a fait un cadeau". La Vierge Marie nous en a donné l'exemple lorsqu'elle a chanté son MAGNIFICAT.

Je n'en ai parlé a personne, mais j'ai voulu célébrer mes 60 ans au Brésil en participant le mieux possible aux fêtes en l'honneur de Ste Emilie qui ont parsemé tout le mois de septembre.

 (Lire la suite)

 

Rencontre des groupes SAFA du Collège  du Cordoue,  Espagne

Au début octobre les moniteurs des groupes SAFA se mettent en route pour aller à la rencontre des élèves qui, pleins de joie, attendent, avec impatience et émotion l’arrivé de leurs moniteurs.Un groupe de partage

Tout d’abord, moniteurs et élèves se donnent un rendez vous auprès du Seigneur, à la chapelle, pour un temps de prière,  de réflexion, des échanges d’expériences en la présence de Jésus, leur ami et confident.

Après la prière, chaque moniteur se réunit avec son groupe pour une connaissance mutuelle. 

Cette première rencontre se termine par une fête  « vaquera » dans la cour du collège où  les moniteurs accueillent leurs élèves pour un temps de convivialité  et de joie partagée.

 

Jour de recollection de Catéchistes

Les CatéchistesUn groupe de jeunes moniteurs qui viennent d’être confirmés dans leur foi, souhaitent que d’autres jeunes aient les mêmes expériences qu’ils ont eues durant les années vécues dans les groupes SAFA, cheminement qui les a amenés à une maturité et à une croissance de leur foi.
C’est pour cela qu’ils ont passé les 19 et 20 octobre dans  une maison de prière, dans la « sierra de Córdoba », pour partager la vie, les expériences, le travail, les attentes, la prière, le meilleur de chacun et chacune.
En discutant ensemble, ils cherchent la manière de transmettre leurs expériences humaines-chrétiennes aux jeunes, adolescents et enfants qui souhaitent approfondir leur vie et leur foi afin de les aider à cheminer avec Jésus qui les a unis dans le même but : continuer à faire grandir son Royaume.  
Le jour s’achève par une prière d’action de grâces pour tout ce qu’ils  ont reçu et vécu, suivie de la célébration de l’Eucharistie qu’ils ont partagée avec les sœurs de Nazareth et les gens des alentours.
Finalement, un atelier de « risoterapie » et « auto-estime » clôture le bon  week-end vécu à la sierra de Córdoba.

 

Présence et soutien aux plus nécessiteux (Témoignage de la communauté de Alcantara, en Espagne)

"Les PAUVRES et la PROVIDENCE sont mon UNIQUE TRÉSOR » (Ste Emilie de RODAT)

 Quelqu’un sonne au portail de la Communauté d’Alcantara (Cordoue), une fois, deux fois, trois fois… Ce sont des pauvres qui demandent Sr Maria Herranz. Nous savons que 26 % des Andalous vivent dans la pauvreté, ce qui représente cinq cent mille familles d’après les statistiques de « Caritas » en 2012…

Sr Maria vit pour les pauvres de notre quartier. Une liste de téléphones et d’adresses garnissent son agenda… « Aujourd’hui, je vais porter la communion à… visiter… aller à la Résidence du Bon Pasteur, de Jésus de Nazareth… à l’Hôpital… à « Reina Sofia »… Son désir est d’écouter ceux qui sont seuls, d’encourager ceux qui sont écrasés, déprimés et d’aider économiquement (avec les aides reçues de sa famille, de connaissances et d’anciennes élèves) ceux qui ont des besoins urgents : payer le loyer, la taxe d’électricité, acheter à manger…

 Aujourd’hui, d’un autre coin du quartier de la paroisse Saint André, les cris de pauvres arrivent jusqu’au cœur de Sr Rosario. Sensible à cette population simple, elle n’a pas hésité à se joindre à l’équipe « Caritas ». Le groupe se réunit périodiquement pour analyser la situation des personnes nécessiteuses et fixer les montants d’aide… Le mercredi est le jour du partage : ceux qui ont besoin de médicaments vont à la pharmacie indiquée ...

Il y a un autre type de pauvreté dans lequel la Communauté s’est impliquée, c’est l’attention aux enfants du Collège (Section NEE, besoins éducatifs spéciaux). Sr Inès collabore, profitant de sa profession de Psychologue, pour aider à l’intégration de ces enfants dans le circuit ordinaire…

Toute la Communauté, d’une manière ou d’une autre, vit sensibilisée à la pauvreté actuelle qui nous entoure. Comment ne pas être touchées quand nous lisons dans les yeux des pauvres que la vie est injuste ? Pour cela, proches de ceux qui ont moins, nous pouvons toutes donner une tape amicale sur l’épaule de celui qui est découragé, offrir une pièce de monnaie à qui tend la main, saluer quelqu’un à qui personne n’a dit bonjour, et les présenter tous à Dieu dans la prière.

(Lire tout l'article)

 

Présence aux malades et leur famille- Jujuy, Argentine

Sr Josefa dans sa mission à Jujuy

« Ouvrir nos cœurs et nos demeures pour en faire des espaces d’accueil, sans exclusivité : Le Seigneur vient à nous sous les traits de celui qui a faim, qui est étranger, sans logement, qui souffre de solitude, qui cherche un sens à sa vie… Trouvera-t-il l’attention qu’il espère ? » Voilà ce que nous nous disions en préparant notre Chapitre Général 2011, en continuité avec notre histoire.

Selon le désir de Ste Emilie de Rodat, la Fondatrice,
« Il m’est doux de penser que… vous faites tout ce qui dépend de vous pour faire connaître et aimer le meilleur de tous les maitres »
(Ste Emilie, Lettre 26-08-1846)

Et « A la suite de Jésus de Nazareth, nous sommes envoyées pour témoigner que sa mission de salut continue dans le monde.
Dans le partage de la vie des hommes, notre marche avec Jésus nous oriente vers les défavorisés » (Constitutions art. 12)

« La mission de la Congrégation se réalise dans différentes formes de présence et de service : insertion discrète dans la vie des petits et des pauvres, activités éducatives, sociales, pastorales, orientées en priorité vers eux.

Diverses et complémentaires, soutenues par la Communauté, nos missions se vivent par l’action et la prière» (Constitutions art. 15)

 

“Festival de la Parole” - Jounieh, Liban

Du 7 au 15 mai 2012.Exposition Biblique préparée par les élèves

A l’occasion de l’année biblique, les parents (A la Sainte Famille Jounieh) étaient invités à célébrer avec leurs enfants la fête de la Parole de Dieu dans le cadre du “Festival de la Parole”.

Chaque jour, une classe animait une matinée biblique où les rencontres débutaient toujours par un temps de prière.

Ensuite les parents se sont divisés en 5 groupes et ont visité 5 ateliers bibliques préparés par les élèves durant les séances de catéchèse.

Lire la tatalité de l'article

Voir d'autres photos sur

http://www.facebook.com/emilie.derodat.10?fref=ts#!/media/set/?set=a.106779966138632.17090.100004198874551&type=3

 

Flores de Mayo in San Carlos City - Negros Occidental, Philippines


 Flores de Mayo est un programme spécifique à l'Eglise Catholique des Philippines, durant le mois de Mai (période de vacances d'été) en hommage à Marie. L'Eglise des Philippines a coutume de rassembler les enfants des différentes paroisses pour des activités catéchétiques. Les enfants confectionnent des fleurs pour l'autel consacré à Marie et ensemble ils récitent le Rosaire et en fin d'activités un goûter leur est offert.

Pour nous à Balay Sa Nazaret, nous procédons différemment. En effet, chaque matin durant 3 semaines, nous accueillons plus d'une centaine d'enfants des différents quartiers pauvres de la ville et des villages situés dans la montagne proche. Répartis par groupe de 10 à 15, les enfants aidés d'animateurs volontaires, partagent à partir de la parole de Dieu (1 passage d'évangile chaque semaine) et ensuite participent à diverses activités : écriture, lecture, calcul, informatique, cuisine, chants, ateliers créatifs (fleurs, tissage, marionnettes, cartes postales tissées...).

 La matinée se termine par un repas pris en commun... suivi de divers services tels que vaisselle, balayage, rangement.

 

Dialogue inter-religieux

Rencontre Islamo-chrétienne à la Saine FamilleLe dialogue islamo-chrétien dans une école catholique de Jounieh située dans une région chrétienne, c'est un défi.

Un parcours de 10 séances aux contenus variés (DVD- Power point- articles et discussions) nous a permis d’aboutir à cette conviction :

« Pour nous la diversité est une richesse à exploiter. Nous sommes uniques parce que nous sommes différents ! Notre force est dans l’union de ces éléments qui nous différencient, tel l’arc en ciel qui est UN corps formé de PLUSIEURS couleurs…».

Le défi fut relevé!

Lire la totalité de l'article

 

Formation des jeunes :

Dans le cadre de la mission éducative, la formation integrale des jeunes prend diverses formes. Ce Week end MEJ, au Liban, en est un des exemples.

Week-end MEJ-   Liban

Thème:

Une Vie avec ses Droits 

Une Vie pleine de Joie

 

Enfance Missionnaire

En procession vers la CathédraleSr Gabriela explique le thème: la Mission est rencontre

Nos Soeurs accompagnent des groupes de l'Enfance Missionnaire dans divers pays. En Bolivie, Sr Gabriela et Sr Andrelina y sont actives, et participent aux différentes activités proposées au niveau local et diocésain.

 

Week-end formation pour les cadres MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes)

Avec le thWeek  end formation MEJ- Fanarème:

Regard sur le monde, pour voir toute la realité

Ensuite quel engagement prendre ? pour changer quoi concrètement ?

 

Alphabétisation

Shoba  apprend à écrire

A Pune, Mme Shoba aide la communauté de diverses manière, et assure le contact avec les personnes qui ne parlent pas l'anglais.

Elle parle les langues locales, et aussi l'anglais, mais elle ne sait pas le lire ni l'écrire. Elle accepte d'apprendre pendant ses moments libres, et une soeur est heureuse de lui rendre ce service.

 

Soins des malades

C’est un grand merci que nous adressons à toutes nos sœurs de la Congrégation, qui, sans relâche tricotent des bandes pour envelopper les membres meurtris de nosnombreux malades. Ils sont actuellement au nombre de 100 : Ulcères de Buruli, fasciites, brûlures et autres. 

 Le service que nous rendent ces bandes est immense. Elles durent longtemps et sont appréciées de nos malades et de nos soignants. On peut les laver, les bouillir, les passer au javel. Quelle économie pour le centre et pour les malades ! ! !

 Antoine, Ernest, Blaise et Maxime se joignent à nous, sœurs de la communauté, pour vous dire notre reconnaissance et vous assurer de notre prière fraternelle. ...

Sr Cécile Zufferey

 

Repas des enfants au centre nutritionnel

Repas des enfants au centre nutritionnel

Nous avons fait la rencontre avec nos 31 enfants et jeunes parrainée par « ACCUEIL

et PARTAGE Suisse. Nous avons alliés la rencontre de rentré et le Noël anticipé. Tous les

enfants, les parents et les responsables d’AetP CI étaient présents sans oublier les sœurs

de la communauté. Joie de se retrouver mais aussi un temps pour les conseils, et pour le

partage entre les responsables, les reparents et les jeunes parrainés. Ils sont tous repartis

avec un sac chargé de victuailles et de cadeaux trouvés dans les colis du dernier container.

Merci AetP S ! ! ! !

La situation du pays est encore difficile. Les années de guerres et la crise ... (Lire la suite).